purgatorio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

purgatorio

Message par Louise le Sam 31 Jan - 15:16

je vien d'aller voir "purgatorio" (enfin hier) et je suis énervé. d'une je ne comprend pas comment on peut faire ce genre de choses et le montrer. de deux, je ne comprend pas le public, nous avons entendu applaudissement et sifflez de satisfaction. on t'il vu la même chose que moi?
je suis rester au début en tout cas de la rencontre, même vision, les gens ont adorés et complimenté Castellucci pour son travail sublime. ou va le monde est-ce normal de s'extasier devant une oeuvre dont le "grand moment" est une scène de pédophilie!!!
si c'est ainsi que va devenir le théâtre mais fuions. certes ont peut pleurer au théâtre, mais de joie ou de tristesse, mais d'horreur...et encore le mot est très faible.
je croi que le pire c'est que les gens autour de moi étati ravi de ce qu'ils voyaient, et dans ce sens encourage ce genre de spectacle attroce.
avatar
Louise

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: purgatorio

Message par elize le Sam 31 Jan - 16:18

Moi je ne suis pas d'accord avec toi Louise.
Tout d'abord je suis perplexe par rapport à ce que j'ai vu hier soir, je ne sais pas encore réellement ce que j'en pense. J'y ai vu des choses très belles et ressenti des choses très fortes. Mais je me suis aussi posé la question de l'utilité de tout ça. En tout cas ça m'a fait réagir. Et c'est aussi ce que je recherche en allant au théâtre. Tu parles de pleurer de joie ou de tristesse, mais tu refuses l'horreur. Là je réagis: le théâtre ne doit pas se contenter d'être gentillet, il doit parfois choquer pour faire réagir. Là je parle en général, et pas particulièrement de Castelucci. Je ne défend pas sa pièce car comme je le disais je n'ai pas d'avis dessus.

Par contre je suis resté pendant toute la durée de la discussion à la fin et là je me suis dit que ce type était méprisable. Je l'ai trouvé absolument antipathique et de mauvaise foi. Ce monsieur a osé dire que la provocation au théâtre était une solution bien trop facile donc qu'il ne la pratiquait pas. Alors il y a peut-être un fond à son propos, mais pour moi ça reste de la provoc, alors s'il était un peu honnête il l'assumerait au lieu de le nier.

Quand au premier type qui a prit le micro pour faire cette apologie de Castellucci avec son langage de pseudo-intellectuel-super-calé-en-science-et-en-analyse-de-spectacle j'avoue qu'il m'a fait bien rire.
avatar
elize

Nombre de messages : 84
Age : 34
Localisation : Porte de l'hôpital
Date d'inscription : 18/09/2008

Feuille de personnage
Nom:
PV:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: purgatorio

Message par Invité le Dim 1 Fév - 15:27

Ce que j'ai pensé de la pièce : de une j'apelle pas ce qu'il fait du théâtre. Je trouve que c'est un gros mélange d'images qu'on ne comprends pas forcément, avec du trash et de la provoc' juste pour "le plaisir". Alors c'est sûr aujourd'hui moins on comprends et plus c'est violent, mieux c'est. C'est tendance de dire "oui moi j'ai vu ça comme ça" alors que le type savait même pas forcément ce qu'il voulai dire derriere. Cette pièce je la trouve d'un irréspect total. OK le théâtre ça sert à faire réagir, je suis d'accord avec ça .. mais comment les gens on réagit ???? Ou bien on a affaire à toute une salle de pédophiles ou bien justement de gens qui ne comprennent rien à rien et qui se prennent pour des intellectuels à deux balles et qui trouvent que ce truc c'est de l'art.
Fin bon peut être que c'est moi qui ai rien compris au final mais je vois ça comme ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: purgatorio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum